Acupuncture

QU'EST-CE QUE L'ACUPUNCTURE ?

L'exercice de l'acupuncture constitue tout acte de stimulation, généralement au moyen d'aiguilles, de certains sites déterminés de la peau, des muqueuses ou des tissus sous-cutanés du corps humain dans le but d'améliorer la santé ou de soulager la douleur. (*)


Pour accomplir les mêmes objectifs, l’acupuncteur peut également utiliser d’autres moyens de stimulation comme :

  • la chaleur : moxibustion, lampe chauffante

  • les pressions : ventouses, massage tuina, acupression, bille-pression

  • l'électricité : l’électro-acupuncture

  • le rayon lumineux : laser doux 

La sélection des points et des méthodes de stimulation est déterminée par l’acupuncteur et basée sur l’état de santé du client, la localisation de la douleur et des symptômes, la palpation des zones et méridiens impliqués ainsi que sur le bilan dit "énergétique" basé sur la révision des signes et symptômes selon les paradigmes de la médecine traditionnelle chinoise.

Acupuncture St-Haycinthe

QUE SE PASSE-T-IL LORS D'UN TRAITEMENT D'ACUPUNCTURE ?

La technique de base consiste à introduire de très fines aiguilles sur des points spécifiques du corps dans le but de déclencher des mécanismes physiologiques précis :


Actions physiologiques
L'insertion d'une aiguille dans un tissu engendre une cascade de réactions biochimiques comme la vasodilatation et la stimulation de neuromédiateurs. L'information conduite par les fibres nerveuses afférentes est transmise au système nerveux central et agit ainsi sur les mécanismes sensoriels comme la douleur et les mécanismes moteurs (mouvement et force). L'acupuncture agit également sur le système nerveux autonome parasympathique et sympathique et peut donc aider à moduler plusieurs fonctions et réactions organiques (digestion, élimination, respiration, homéostasie, sommeil, etc.).


Actions selon la MTC classique 
Les fondements de l'acupuncture stipulent qu'en stimulant les points on favorise la circulation du Qi (prononcé tchi). Le terme Qi est souvent traduit par énergie. Le QI correspond à un concept qui englobe les notions de mouvement, protection, température, fonction et de transformation. Lorsque le Qi circule bien, le sang circule bien, les agents nutritifs et immunitaires circulent bien, les hormones et les neuromédiateurs se rendent où ils se doivent, les fonctions organiques sont au rendez-vous et les échanges et transformations (ex : digestion, respiration, oxygénation, réparation des tissus) se font tels qu'il se doivent.  Toujours dans le paradigme de la médecine traditionnelle orientale, si les signes et symptômes qui qualifient que le Qi est abondant et circule sans entrave sont présents, le corps reçoit les nutriments et la vitalité dont il a besoin pour ses multiples fonctions. 

LES TRAITEMENTS SONT-ILS DOULOUREUX ?

L'introduction des aiguilles d'acupuncture donne une sensation qui ressemble à une piqûre de moustique ; cela ne dure qu'une fraction de seconde et ne laisse aucune marque. Lorsque les aiguilles sont en place, le patient ressent en général une sensation de bien-être et de détente.

Bienfaits de l'acupuncture sur votre santé et votre qualité de vie.

Pour prévenir et/ou atténuer les symptômes associés aux allergies, l'acupuncture peut vous aider.


L'OMS (Organisation mondiale de la Santé) classe les allergies saisonnières, ainsi que l'asthme et la sinusite parmi les pathologies du système respiratoire pouvant être aidées efficacement par l'acupuncture. Une allergie est une réaction excessive du système immunitaire à une substance qui normalement est sans danger. Les principaux allergènes sont : pollens / herbe à poux / poussière / acariens / poils d'animaux et certains produits chimiques. Les allergies sont souvent saisonnières, mais peuvent aussi être présentes toute l'année. Les symptômes typiques de la rhinite allergique sont : démangeaisons et/ou rougeur des yeux, démangeaisons au palais, picotement du nez, écoulement nasal, éternuements, congestion nasale et des difficultés respiratoires. Et ces symptômes peuvent aussi être accompagnés d'un mal de tête, d'une sinusite ou d'une réaction cutanée.

 
Les traitements d'acupuncture
Les traitements visent une approche préventive et thérapeutique. C'est pourquoi il est recommandé, afin d'obtenir de meilleurs résultats, de consulter un acupuncteur avant la période de vos allergies saisonnières et non seulement lorsque vos symptômes apparaissent. La stratégie du traitement est donc de traiter :  
En prévention : afin d'améliorer l'état de santé général du patient avant la saison difficile.  
En phase aiguë : afin de calmer la réaction exagérée de l'organisme et minimiser les symptômes.

L’approche globale de l’acupuncture permet non seulement d’agir sur la douleur mais aussi sur les symptômes qui en découlent ou qui peuvent l’aggraver.


La douleur se manifeste lorsque l’intégrité du corps est compromise par un événement externe ou interne. La douleur existe à la base pour nous signaler qu’il y a un problème et qu’il faut y remédier. La douleur est un phénomène complexe d’expression métabolique du corps. Le système nerveux central et périphérique, l’influx nerveux, la sécrétion de neurotransmetteurs, le processus inflammatoire, les réactions des cellules et tissus sont tous impliqués dans la douleur. 
 

L’acupuncture agit sur tous ces phénomènes douloureux.
Elle est un moyen efficace et reconnu pour traiter la douleur. 

 

Soulager la douleur avec l’acupuncture

  • L'acupuncture inhibe la réaction inflammatoire.

  • L'acupuncture traite les douleurs locales et référées.

  • L'acupuncture traite autant les douleurs récentes que celles dites chroniques.

  • L'acupuncture traite les douleurs articulaires, tendino-musculaires, ligamentaires, etc.

  • L'acupuncture peut aussi agir sur les douleurs profondes et/ou organiques. 

  • L'acupuncture améliore la circulation vasculaire et lymphatique favorisant ainsi la régénération des tissus.

  • L'acupuncture favorise la détente et la relaxation musculaire.

  • L'acupuncture favorise la sécrétion de neurotransmetteurs importants dans la modulation de la douleur.

  • L'acupuncture cause peu d’effets secondaires.

  • L'acupuncture améliore l'efficacité des traitements conventionels et aide à minimiser la prise de médicaments.

  • L'acupuncture traite aussi les symptômes souvent ressentis avec la douleur : irritabilité, fatigue, insomnie, anxiété, etc.  

  • L'acupuncture considère la souffrance physique et émotive du client par son approche thérapeutique globale.

  • L'acupuncture est pratiquée par des professionnels de la santé spécifiques : les acupuncteurs.

  • L'acupuncture est réglementée au Québec par un ordre professionnel qui lui est propre depuis 1995.

La douleur chronique est souvent accompagnée par d’autres symptômes: fatigue, insomnie, la diminution de ses activités, le besoin de se reposer plus souvent, sautes d’humeur, irritabilité, stress, immunité affaiblie, découragement, dépression et anxiété. L’approche globale de l’acupuncture permet non seulement d’agir sur la douleur mais aussi sur les symptômes qui en découlent ou qui peuvent l’aggraver. L’acupuncture traite autant les aspects physiques qu’émotionnels. Le corps et l’esprit ne sont pas dissociés.

L’ajout de l’acupuncture dans vos modalités de traitement visera à
     - soulager votre douleur
     - réduire vos besoins en médication dans la mesure du possible
     - minimiser votre souffrance pour ainsi améliorer votre qualité de vie.

QUAND CONSULTER ?

L’acupuncture peut être utilisée en alternative ou en complémentarité des méthodes médicales modernes. Contactez un acupuncteur pour en savoir plus. Certaines douleurs doivent être évaluées médicalement pour s’assurer qu’il n’y a pas de problématiques sous-jacentes graves. L’acupuncteur travaille en collaboration avec les autres professionnels de la santé. Il n'est pas nécessaire d'avoir une prescription médicale pour consulter un acupuncteur au Québec. En plus des traitements d’acupuncture personnalisés, votre acupuncteur pourra vous suggérer des conseils judicieux pour améliorer vos habitudes de vie et votre alimentation (selon les principes de la diététique MTC) afin d’optimiser vos traitements.

EXEMPLES DE DOULEURS POUVANT RÉPONDRE À L’ACUPUNCTURE

  • douleurs musculaires et articulaires diverses  

  • douleurs du sciatique

  • tendinites, épicondylites

  • tensions musculaires, spasmes, crampes

  • blessures sportives

  • arthrose (ostéo-arthrite)

  • arthrite, rhumatisme, goutte

  • douleurs post-chirurgicales et cicatrices

  • douleurs bucco-dentaires (mal aux dents)

  • maux d'oreilles / ORL

  • migraines

  • névralgies et douleurs neurologiques

  • névralgie du Trijumeau

  • crise de zona

  • douleurs d’un membre fantôme

  • douleurs pelviennes masculines & féminines

  • douleurs gynécologiques

  • accouchement & post-partum

  • douleurs de l'appareil génito-urinaire (prostatite, cystite, calculs rénaux, etc.)

  • maux de dos, lombalgie, hernie discale            

  • maux de cou, torticolis, maux de tête

  • entorse (lombaire, cheville, genou)

  • douleur à l’épaule

  • tendinite de la coiffe des rotateurs

  • bursite, capsulite

  • douleurs doigts, poignets, coudes

  • syndrome du tunnel carpien

  • maladie de Dupuytren

  • ténosynovite de De Quervain

  • douleur aux pieds

  • fasciite plantaire

  • l’épine de Lenoir

  • douleurs du tendon d’Achille

  • l’algodystrophie (SRDC)

  • douleurs vasculaires

  • maladie de Raynaud

  • douleurs associées à une réalité oncologique

POUR LES ENFANTS

Dès la naissance, un bébé peut recevoir des traitements d'acupuncture et continuer, tout au long de son enfance et adolescence. Il n'y a pas d'âge pour consulter un acupuncteur et bénéficier des conseils et soins associés à la médecine traditionnelle chinoise. Ces consultations peuvent très bien être complémentaires à la médecine moderne. 

 

Combien de temps dure un traitement ?

Plus l'enfant est jeune, plus le traitement est court. Les enfants ont tendance à réagir très vite et très bien à l'acupuncture car leur énergie vitale est très vive à cet âge.
 

Combien de traitements doit-il recevoir et à quelle fréquence ?

Le nombre de traitements dépend de :

  • la gravité de la maladie

  • son évolution et son ancienneté

  • la vitalité de l'enfant

 

Généralement, les rechutes diminuent radicalement et, s'il y en a, elles sont de plus en plus espacées.
 

Est-ce douloureux pour l'enfant ?
Les aiguilles sont très fines et leur application se fait avec peu de douleur. La sensation de l'aiguille est comparable à un petit pincement qui dure une fraction de seconde. Dans certaines circonstances, il est aussi possible d'utiliser d'autres méthodes pour stimuler les points d'acupuncture comme le laser, la chaleur (moxa), les aimants, l'acupression et le Tuina.

 

Les enfants ont-ils peur ?
Jusqu'à l'âge d'un an, les enfants remarquent rarement les aiguilles et ressentent peu d'inconfort. À un âge plus avancé, ils peuvent être un peu plus craintifs. L'attitude du parent est importante pour favoriser le bon déroulement du traitement. Avec des explications et en utilisant la douceur, les enfants acceptent très bien le traitement.

 

À quel moment est-il préférable que mon enfant reçoive ses traitements ?
Il est surtout important de traiter l'enfant au tout début de l'apparition des symptômes. Ainsi, on minimise le nombre de traitements requis et, possiblement, la quantité de médicaments à prendre pour rétablir le bien être de l'enfant. L'enfant peut aussi recevoir des traitements d'acupuncture, à titre préventif, dès sa naissance.

 

Peut-on faire traiter plusieurs maladies à la fois ?
Tout dépend des maladies et de l'enfant. Souvent, plusieurs problèmes découlent d'une seule cause en médecine chinoise. Le traitement peut donc agir sur plusieurs symptômes en même temps. Il est également possible de traiter différents problèmes à la fois si l'enfant n'est pas trop affaibli.

 

Quelles sont les raisons de consultation les plus fréquentes ?

  • coliques

  • reflux

  • troubles digestifs

  • maux de dents

  • otites

  • rhumes / grippes

  • système immunitaire fragile

  • asthme

  • allergies

  • eczéma

  • troubles du sommeil

  • anxiété et stress

  • manque de concentration

  • agitation

  • douleurs diverses

  • énurésie (pipi au lit)

  • effets secondaires des médicaments et vaccins

  • transition enfance/puberté

  • et plus encore...

 

Comment l'acupuncture agit-elle ?
L'acupuncture déclenche des mécanismes d'autorégulation qui facilitent la sécrétion de neuromédiateurs, la modulation de l'immunité, l'homéostasie du système nerveux autonome, la diminution de la douleur et de l'inflammation et favorise la circulation sanguine et l'oxygénation des tissus. 

 

Les traitements d'acupuncture viseront l'un ou plusieurs des principes suivants :

  • rééquilibrer l'énergie de l'enfant

  • soulager le plus possible ses symptômes

  • prévenir les complications

  • favoriser l'amélioration générale de la santé

 

Comment se déroule la consultation ?
L'acupuncteur tiendra compte des forces et des faiblesses propres à l'enfant. Un bilan énergétique individuel sera élaboré afin de déterminer les déséquilibres en cause et ainsi orienter les traitements. À ceci, votre acupuncteur pourra suggérer des conseils pertinents (habitudes alimentaires, hygiène de vie, exercices, etc.) qui, selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, sont importants à considérer pour améliorer l'état de l'enfant.

GROSSESSE - OBSTÉTRIQUE, ACCOUCHEMENT ET ACUPUNCTURE

L'acupuncture et le suivi de grossesse
Étant d'abord une médecine préventive, l'acupuncture peut jouer un rôle très efficace dans le suivi de la grossesse. Elle présente l'avantage majeur d'éviter ou minimiser les recours aux médicaments dont on redoute les effets tératogènes, c'est-à-dire les risques de malformations du fœtus. De plus, des séances d'acupuncture permettent à la femme enceinte de prendre un temps d'arrêt, de se reposer, de s'allonger, de se détendre, toutes choses qui ont un effet bénéfique sur son état et l'incitent à prendre soin d'elle dans une période exigeante de sa vie. La femme enceinte aura avantage à consulter un acupuncteur, qui, par la prise de pouls, l'examen de la langue et un interrogatoire minutieux, peut détecter les divers troubles de grossesse. L'identification précoce d'un déséquilibre permet un traitement facile, prévenant ainsi certaines complications futures.


Durant la grossesse l'acupuncture permet de :

  • soulager les nausées et vomissements

  • soulager l'anxiété et l'angoisse

  • traiter les saignements de nez

  • traiter la sinusite de grossesse

  • traiter le tunnel carpien de grossesse

  • traiter la constipation

  • traiter les troubles de la circulation, les enflures et les lourdeurs des jambes

  • soulager les douleurs lombaires, du sciatique, les douleurs abdominales et pelviennes

  • prévenir certaines menaces de travail préterme (MTPT)

  • traiter l'oligoamnios (liquide amniotique insuffisant)

  • modifier la position du fœtus en cas de présentation en siège, idéalement entre la 30e et 34e semaine de grossesse (*)

 

Préparation à l'accouchement :

  • favoriser le déclenchement du travail en cas de dépassement du terme

  • favoriser l'assouplissement du col et du périnée

  • stimuler la contractilité utérine


L'acupuncture en milieu hospitalier

L'acupuncture lors des accouchements à l'hôpital est pratique courante en Europe et tend à se généraliser au Québec, et ce, avec des résultats des plus intéressants. La combinaison de médecines complémentaires permet en effet de faire face aux cas d'urgence tout en traitant les accouchements de façon naturelle.

 

Le soulagement des douleurs de l'accouchement
La naissance est un moment privilégié de la vie et la femme est appelée à y jouer un rôle très actif. L'acupuncture pratiquée pendant le travail permet d'en atténuer la douleur et facilite ainsi la participation de la mère à l'accouchement. En plus d'apporter un effet relaxant, les traitements vont favoriser tout le processus de l'accouchement, sans avoir de conséquences néfastes ni sur la mère ni sur le bébé. Il est à noter que l'acupuncture n'est pas incompatible avec l'anesthésie péridurale, toutes deux étant parfois complémentaires. De plus, l'acupuncture réduit en moyenne le temps de travail de 4 à 6 heures chez les femmes qui accouchent pour la première fois.

Au cours de l'accouchement l'acupuncture permet de :

  • réduire le temps de travail

  • soulager les douleurs postérieures, antérieures et latérales

  • stimuler la descente foetale

  • traiter les ralentissements du travail

  • favoriser l'assouplissement du périnée

  • réduire les risques de césarienne et donc les souffrances associées

  • diminuer la médication (péridurale notamment)

  • écourter la période de délivrance et traiter la rétention placentaire

 

Après l'accouchement l'acupuncture permet de :

  • traiter les tranchées utérines

  • traiter la dépression post-partum et le «baby blues»

  • réduire le temps de récupération des séquelles possibles de l'accouchement (oedème, épisiotomie, hémorroïdes)

  • traiter les problèmes d'allaitement (trop ou pas assez de lait) et les troubles aux seins

 

Fréquence des traitements

Normalement, la femme dont la grossesse se déroule bien devrait voir son acupuncteur une fois par mois jusqu'à la fin du huitième mois de grossesse et à raison d'une fois par semaine durant le neuvième mois. Ces dernières séances sont destinées à calmer l'anxiété, à soulager la fatigue et à favoriser l'assouplissement du périnée et du col de l'utérus. Ainsi, les femmes enceintes arrivent à terme dans de bonnes conditions physiques et psychologiques. De plus, l'acupuncteur peut être présent lors de l'accouchement et au besoin après celui-ci. Dans tous les cas, le suivi acupunctural est adapté à la patiente, il n'y a pas de modèle fixe.

INSOMNIE

Selon les paradigmes de la médecine traditionnelle chinoise l'analyse du sommeil en MTC se fait en observant la qualité du mouvement d'alternance entre les phénomènes ou concepts YIN et YANG. 
1- LE YIN correspond à la détente mentale, le repos et la nuit
2- LE YANG correspond à l'activité mentale, le mouvement et le jour


Le Yin peut réduire l'activité mentale Yang et freiner sa tendance à l'emballement le soir venu. La detente mentale Yin doit augmenter son action qui est d'assurer le repos des fonctions du corps.
 

Le Yang peut permettre l'éveil de la détente mentale Yin et contrer sa tendance à l'inertie à l'arrivée du jour. Le soir venu, l'activité mentale Yang doit ralentir son mouvement et demeurer au profond de l'être pour favoriser les organes vitaux.
 

Que se passe-t-il alors avec l'insomnie ?
L'insomnie est un trouble affectant la qualité ou la durée du sommeil. Elle se caractérise par la difficulté à s'endormir, des réveils fréquents durant la nuit, des réveils tôt ou une nuit sans sommeil du tout. Ce déséquilibre est dû à une perturbation du mouvement cyclique des énergies Yin et Yang qui entraîne des troubles du sommeil à caractères différents.

 

  • les difficultés à s'endormir ou l'absence de sommeil résultent du Yang qui demeurent trop actif.

  • les réveils fréquents durant la nuit signifient que la détente Yin est faible et a donc de la difficulté à maintenir le repos.

  • les réveils trop tôt sont dus à une activité Yang trop abondante par rapport à la détente Yin, d'où la manifestation précoce de l'activité.

Les bienfaits de l'acupuncture
L'action de l'acupuncture sera de rétablir les fonctions naturelles du corps en calmant l'activité Yang ou en augmentant le repos Yin et ce selon le caractère du déséquilibre énergétique de chaque individu. À ceci on pourra associer des conseils alimentaires et d'hygiène de vie (exercices, habitudes, attitude mentale, etc.) afin d'aider à maintenir cet équilibre.

Nos professionnels chez VÄXA

 Amélie Rioux, Ac.

Acupunctrice